un extrait de mon “plus que livre”

un extrait de mon "plus que livre"..
" Au réveil, quand l’esprit est encore engourdi par le sommeil, parfois je vois des choses avant de les reconnaître. L’impression est terrifiante et menaçante. C’est seulement quand je la reconnais que la chaise avec mes vêtements se change en objet familier. Un instant avant, elle était encore quelque chose d’entièrement étranger qui me donnait des palpitations. Je ne me prêtais pas souvent à ce genre d’expérience, mais il n’y a rien d’étonnant à ce que je les aie faites. Il n’y avait rien en effet qui aurait pu me distraire ou m’occuper l’esprit, pas de livres, pas de conversations, pas de musique, rien. Depuis mon enfance, j’avais désappris à voir les choses avec mes propres yeux et j’avais oublié qu’un jour le monde avait été jeune, intact, très beau et terrible. Je ne pouvais plus revenir en arrière, car je n’étais plus une enfant et je n’étais plus capable de sentir comme une enfant, mais la solitude me permettait parfois de voir encore une fois, sans souvenir ni conscience, la splendeur de la vie. Peut-être que les animaux vivent jusqu’à leur mort dans un monde de terreur et de ravissement. Il ne peuvent pas fuir et doivent jusqu’à la fin supporter la réalité. Leur mort elle-même est sans consolation et sans espérance, une mort véritable. Moi, j’étais comme tous les hommes, toujours pressée de fuir et toujours empêtrée dans mes rêveries."
-
Marlen Haushofer, Le mur invisible Traduit par : Liselotte Bodo et Jacqueline Chambo
-
Melody Hansen est la photographe.
L’Asie du Sud-Est est un de plus beaux lieux à voir dans le monde. Venez découvrir cet belle endroit lors d’un croisière Mekong Vietnam.

Donc, toujours aussi fatigué, vaseux, endormi

Donc, toujours aussi fatigué, vaseux, endormi. Jusqu’à la perte de mon appétit insatiable de musique. Pas vraiment… au top !
Mais… je vois mon médecin demain. Soit il est bon et efficace, soit mon injection létale dans ses veines sera elle, victorieuse. Mais pas bonne du tout !
Non mais !

De : Collectif Jaurès

De : Collectif Jaurès

Date : Sat, 9 Dec 2017 14:45:37 +0100
À :

Objet : Mobilisation du Collectif Jaurès
A l’attention des membres du Conseil national et des amis du Collectif Jaurès
Le Collectif Jaurès réunit toutes les personnes qui soutiennent les salariés concernés par le plan de licenciement mené par Rachid TEMAL, Jean-François DEBAT et Frédéric BONNOT.
Le Collectif Jaurès tient à réaffirmer son attachement à la liberté syndicale mais ne reconnait aucun accord à ce stade.
L’AG du personnel qui s’est tenue le 7 décembre 2017 n’a pas donné lieu à une consultation régulière qui permettrait d’acter un quelconque accord représentatif au sujet du plan de licenciement.
Les représentants du personnel sont épuisés et soumis à la pression de la direction : nous n’acceptons pas la négociation sous la contrainte.
Nous vous joignons pour votre information notre manifeste, le mail adressé hier à l’ensemble du personnel, l’ordre du jour de notre AG fondatrice et un appel à candidatures.
Pour répondre aux questions de certains d’entre vous, nous tenons à notre anonymat à ce stade car nous connaissons les pratiques politiques et que nous souhaitons protéger la direction de notre coordination provisoire.
Nous serons clairement identifiables lors de l’AG et disponibles pour répondre à toutes vos questions.
Nous comptons sur vous et sur votre mobilisation dans cette lutte qui s’annonce.
Si vous souhaitez participer à l’AG, n’hésitez pas à nous écrire.
Nous sommes réactifs et de bonne volonté.
Le Collectif Jaurès
Pour vous desinscrire : collectif.jaures.solidarite@gmail.com

“Amertume, L’ Etat vient de sucrer – provisoirement, j’espère – l’ASPA, le minimum vieillesse, à une personne âgée

“Amertume
L’ Etat vient de sucrer – provisoirement, j’espère – l’ASPA, le minimum vieillesse, à une personne âgée. Elle n’aurait pas renvoyé un formulaire, qu’elle n’a jamais reçu.
Depuis septembre, elle vit avec 127+80=207 € par mois (hors APL). Les services sociaux ne bougent pas malgré ses courriers de réclamation. Dans le silence et le froid, cette personne a coupé son radiateur, se chauffe au bois qu’elle économise (+/- 60€ la stère en 30 cm). À 1200m d’altitude, dans une zone ventée et du simple vitrage, son habitation est glaciale.
Parallèlement, une association d’intérêt public, parmi de nombreuses autres, reçoit annuellement 44 millions d’euros pour « promouvoir, auprès de l’opinion et des pouvoirs publics, toutes les activités favorables au développement de la tradition d’asile et des migrations de droit, quelle que soit la conjoncture politique et économique ».
Bien sûr, mon sentiment d’amertume sent le moisi. Bah bah bah… Qu’on ne vienne pas prétendre que les services sociaux ne peuvent comprendre l’urgence du dossier. Où sont donc les âmes charitables empressées d’aider leur prochain, celles que j’entends pleurer tous les jours à la radio, à la télévision ?”
Mari Pravia

JLM Gourou, la grosse imposture suite

JLM Gourou, la grosse imposture suite…..PTDR
Merci à un internaute qui relate :
“Le CANARD ENCHAINÉ DÉVOILE :
Mélenchon contre la publication de son patrimoine par Europe1. Voilà, le masque est levé !
Mélenchon le chantre des sans-culottes et des sans-papiers l’anti-capitaliste ne veut pas que l’on sache comment il vit, ni quels sont ses revenus !
C’est bien un homme public qui vit avec de l’argent public.
Mais en lisant la suite, vous allez comprendre.
Le Canard enchaîné dévoile
Monsieur Mélenchon possède un petit appartement dans le 15e à Paris.
Oh, il ne fait que 218 m2 : (une chambre de bonne somme toute !) Qui est évalué par ‘Immo consulte’ entre 1 million quatre cent mille euros et 1.5 million d’euros, une bagatelle !1.500.000 EUR
puis il a hérité d’une chaumière en Dordogne sur un terrain de 1,4 hectare de 9 pièces et dépendances évaluée à sept cent dix mille euros.710.000 EUR
Puis de sa tante d’un studio à Deauville pour aller se faire bronzer ! Avec vue sur mer SVP…
Évalué à pas cher, car seulement deux cent vingt mille euros 220.000 EUR !!
Pour finir 3 voitures, une C6 exclusive Citroën à 44 000 euros, une vieille 206, et une Clio pour aller faire les courses…
> on fait le compte nous arrivons (sans compter la 206 !!) à
> DEUX MILLIONS QUATRE CENT SOIXANTE-CINQ MILLE EUROS (2.465.000 euros) !!!!!!
>
>
Voilà, on comprend mieux pourquoi M. Mélenchon ne veut pas dévoiler son patrimoine… Les smicards, les ouvriers, les chômeurs, les pauvres, les RMIstes, les RSA, etc., et la “classe moyenne” apprécieront…
> Un grand patron doit publier son patrimoine et M.Mélenchon, homme public qui vit avec l’argent des contribuables, NON ?
EN RÉSUMÉ :
Patrimoine de 2.465.000 euros
et il perçoit CHAQUE MOIS
DÉPUTÉ EUROPÉEN : 19 105€
SÉNATEUR de l’ESSONNE : 17 000€
donc 36.105€ par mois d’argent public
+ remboursement des frais de: avion, taxi, téléphone, poste, SNCF, etc.
Pas mal pour quelqu’un qui se dit anti-capitaliste et qui n’aime pas les riches !
Faites circuler, tout le monde n’a pas l’opportunité de lire le Canard”

Démarrage de la journée au congrès des maires par un petit déjeuner autour du ministre de l’éducation et en présence de François Baroin,…

Démarrage de la journée au congrès des maires par un petit déjeuner autour du ministre de l’éducation et en présence de François Baroin, président de l’AMF pour échanger sur l’organisation des temps scolaires et périscolaires.
Suivi d’une intervention sur le thème des rythmes scolaires devant mes collègues.
Et participation à une émission en direct sur Public-Sénat.
L’organisation mise en place aux Echelles sera également mis en avant sur Europe 1 et RTL.
Bref, une journée « différente », mais intéressante et valorisante pour ma Commune.

Reçu au ministère de l’Education avec une délégation de maires de l’AMF particulièrement investis sur les questions d’éducation

Reçu au ministère de l’Education avec une délégation de maires de l’AMF particulièrement investis sur les questions d’éducation.
Très heureux de retrouver Jean-Michel Blanquer, un ministre à la hauteur de ses fonctions avec lequel j’ai eu le plaisir et l’honneur de travailler il y a dix ans maintenant. Même plaisir de revoir Raphaël Muller, ancien collègue et aujourd’hui Directeur Adjoint de cabinet du ministre.

Ce matin, Michel Barnier a fait une double étape en Savoie pour inaugurer l’Auberge d’Entremont le Vieux, dont la gestion est confiée à…

Ce matin, Michel Barnier a fait une double étape en Savoie pour inaugurer l’Auberge d’Entremont le Vieux, dont la gestion est confiée à l’Esat grâce notamment à l’implication de sa mère alors présidente départementale de l’association dénommée aujourd’hui Espoir 73. Une très belle cérémonie à l’invitation de Jean-Paul Claret.
Il était ensuite à la Motte-Servolex pour décorer Luc Berthoud, son maire, de l’ordre national du mérite. Très heureux d’avoir été à ses côtés lors de ces deux moments. Et toutes mes félicitations en même temps que ma fidèle amitié à Luc !

“De la même façon que, pour les libéraux, le pouvoir de l’Etat sur le peuple est légitime si le peuple « consent », les relations sexuelles…

“De la même façon que, pour les libéraux, le pouvoir de l’Etat sur le peuple est légitime si le peuple « consent », les relations sexuelles patriarcales qui objectifient et subordonnent les femmes sont légitimes tant que les femmes y consentent.
Le concept de consentement a une autre fonction importante. Lorsqu’un viol a lieu, le modèle du consentement centre presque totalement le débat sur ce que la victime a pensé ou ressenti, plutôt que sur ce que le violeur a fait à la victime. Ceci soustrait efficacement les pratiques sexuelles des hommes à tout examen.
De plus, pour être sûrs que le viol a bien eu lieu selon la notion de consentement, autrement dit par rapport au système légal ou à notre propre organisation, la victime doit être mise en procès. Des féministes bien intentionnées qui combattent le « victim blaming » (rejet de la responsabilité du viol sur la victime NDLT) et qui encouragent à croire les survivantes du viol et non les violeurs, se tirent une balle dans le pied quand elles adoptent le critère du consentement.
« Faites le procès des violeurs, pas celui des femmes » (Crédit @KerryRae)
L’adoption du modèle du consentement, qui se base uniquement sur l’évaluation des pensées et des sentiments de la victime pour qu’un viol soit reconnu comme tel, a pour conséquence de livrer ces pensées et ces sentiments au questionnement. Il n’est donc pas surprenant que les discours misogynes sur ce que les victimes voulaient vraiment, et sur ce qu’elles envoyaient vraiment comme message par leur comportement soient nombreux quand le consentement est utilisé comme critère. Ce procès fait à la victime est au centre du modèle du consentement.
Et surtout, le dernier point que nous soulèverons ici est que l’on peut consentir à des choses qui vous font du mal. Les femmes consentent aux relations sexuelles pour de multiples raisons.
On peut vouloir se sentir aimée et vouloir exprimer de l’amour. On peut être conditionnée, comme les femmes le sont spécialement, à penser que notre valeur dépend de notre capacité d’être désirées par les hommes-et alors les relations sexuelles avec un homme sont ressenties comme valorisantes. On peut aussi avoir des relations sexuelles parce qu’on subit des pressions sociales, comme dans le cas où l’on pense devoir satisfaire à une obligation. Si l’on est dans une relation stable, on peut avoir l’impression que les relations sexuelles sont un dû qui fait partie des termes du contrat non-écrit de la relation. On peut simplement désirer les sensations d’une relation sexuelle. Mais rien de tout cela ne garantit que ce qui nous arrive réellement dans une relation sexuelle ne nous dégrade pas, ne renforce pas notre subordination, ne laisse pas en nous des effets négatifs durables. Ce que le consentement à des rapports sexuels signifie vraiment est que les femmes et les « non-hommes » acceptent d’être dominé-e-s– parce que c’est la seule façon d’obtenir ce que nous voulons (amour, plaisir etc.)–dans le contexte du système actuel où la domination est si étroitement associée à l’amour et au plaisir que nous pouvons dans une certaine mesure désirer d’être dominé-e-s pour les obtenir.
Notre but est de mettre en évidence que non seulement les gens peuvent consentir à des relations sexuelles qui leur sont nuisibles mais qu’en réalité cela se produit souvent. Le plus grave écueil du modèle du consentement, selon nous, est qu’il empêche une grande partie de ces relations sexuelles négatives d’être reconnues comme telles et d’être questionnées et rend très difficile pour les femmes d’être honnêtes en ce qui concerne leur relation à la sexualité (….).
https://revolutionfeministe.wordpress.com/…/le-consentemen…/

Just another WordPress site